La Maison de Débauche - Un restaurant débauché, confortable et chaleureux 22 août 2018

Un grand merci à M. Martin Lampron pour l’excellent repas et pour son temps !

Ouvert depuis 2004, le restaurant le Carlito a acquis une bonne réputation au centre-ville de Trois-Rivières. En 2016, les propriétaires du Carlito décident d’effectuer des rénovations et de se donner une nouvelle image de marque, modifiant également le nom du restaurant. La Maison de Débauche rend ainsi hommage au passé de la ville, entre autres au Club St-Paul, un club où les marins de l’époque pouvaient se procurer de l’alcool ainsi que d’autres plaisirs charnels, marquant ainsi la vie nocturne de la rue des Forges.

 

L’esprit de débauche y est certes présent, mais se réfère dans ce cas aux plaisirs de la table. Avec un menu diversifié, des portions généreuses et une carte des vins ressemblant plutôt à un cartable, tous y trouveront leur compte. Le restaurant compte d’ailleurs un des plus importants celliers entre Montréal et Québec, ainsi qu’un magnifique four à bois produisant des pizzas à croûte mince.
 

 

L’ambiance du restaurant est feutrée et la musique est variée, un heureux mélange de chansons plus récentes et d’autres plus anciennes. On s’y sent vite à l’aise, et le service attentionné et chaleureux y contribue grandement. Martin Lampron suit les influences du moment en créant des plats « signature » tels que le poulet général Tao, le tartare végé et les pizzas cuites au four à bois. Plusieurs plats du jour sont également disponibles, variant selon l’inspiration du moment. Les portions sont généreuses et les assiettes sont bien présentées. De quoi plaire à tous !

Suivant les conseils de M. Lampron, j’ai choisi en entrée le bol de champignons de la Mauricie. Ce plat présente un intéressant mélange de textures grâce aux différentes variétés de champignons et à la garniture aux amandes. Le goût des champignons (cuits à point) était bien présent, sans être masqué par les autres éléments de l’assiette. Un vrai délice aux saveurs du terroir !

J’ai encore une fois suivi les conseils du chef en choisissant, comme plat principal, le plat du jour : les crevettes sichuanaises. Celles-ci étaient cuites à la perfection, agrémentées d’une sauce relevée (mais pas trop), d’une base d’orzo et de quinoa, ainsi que de noix de cajou et de champignons. Un plat exquis !

Où Martin Lampron veut-il amener la Maison de Débauche d’ici cinq ans ? Il souhaite que son restaurant devienne un leader culinaire en Mauricie, en continuant à faire vivre aux clients l’expérience la plus « débauchée » qui soit. Lors de votre visite, laissez-vous guider dans vos choix, relaxez et, surtout, faites-vous plaisir !

Marie-Pier Simeone, Coordonnatrice aux opérations
Hôtel Oui GO!

La Maison de Débauche par le Carlito
361, rue des Forges,
Trois-Rivières (Québec) G9A 4S8
819 378-9111

 


Articles populaires